Effacements

Ma photographie travaille avec le réel, mais ne le reproduit pas.
A travers un jeu de superpositions photographiques, de matières, de manières, je cherche à créer une image qui rende compte d’une vérité de la sensation et du sujet.
Ici, silhouettes entraperçues, disparaissant à l’angle d’un mur, se fondant dans l’éclairage d’un quai, effacées par une haie, une lumière…
C’est cette suite de perceptions mouvantes, disséminées que j’approche, déconstruisant la photo pour en faire émerger une image, une représentation, une mise en scène du réel qui à la fois le distancie et le révèle.

Photographies surimpression. Papier satiné lambda contrecollé sur dibond et encadré.
Tirages de 1 à 3 en un seul format (2018)

error: